Aix-en-Provence     Cadrans solaires     Calanques     Camargue     Cassis     Estérel     Garlaban     Iles     Lavande     Luberon     Marseille
Monaco       Montagne      Nice      Sainte-Baume      Sainte-Victoire      Saint-Tropez      Tourisme PACA      Verdon      Villes et villages

http://www.photos-provence.fr/annuaire-paca - Annuaire régional PACA



Population 2013
19456 hab.
Superficie (km²)
44.57
Densité (hab/km²)
436.50
Données
statistiques
Localisation



L'Isle-sur-la-Sorgue est une commune du département de Vaucluse située à 10 km au nord de Cavaillon et 25 km à l'est d'Avignon, dans la vaste plaine de la Sorgue. L'origine du nom de la commune vient bien évidemment de la Sorgue, qui prend sa source à Fontaine-de-Vaucluse, qui s'écoule en ce lieu, ainsi que de l'existence autrefois d'une véritable île, avant que le creusement de canaux assèche les marécages. L'important réseau de canaux et les nombreux bras de rivière donnent par ailleurs à la commune le nom de "Venise" du Comtat Venaissin, sous protection et gouvernement pontifical jusqu'en 1791 puis rattaché à la France.
La commune s'est notamment appelée par le passé "Isla", "Saint-Laurent", "l'Isle", "l'Isle-en-Venaissin" avant de prendre son nom définitif en 1890.

L'eau et la Sorgue ont été des éléments importants pour la commune, aussi bien pour sa défense que pour son développement. L'eau a ainsi servi de fossé aux remparts entourant la ville (la ville, fortifiée par les Papes, fut ainsi épargnée des guerres de religion). Par ailleurs, la pêche fut une activité importante par le passé, avec jusqu'à 15 000 écrevisses pêchées quotidiennement, jusqu'à ce qu'une épidémie (en 1884) fasse disparaître toutes les écrevisses. L'eau a aussi bien évidemment été utilisée pour de nombreuses activités artisanales (moulins à huile, papier, blé, fabriques d'étoffe de laine, de tapis, teintureries). La commune devint ainsi le principal centre lainier du département et la ville compta jusqu'à plus de 60 roues à aubes au XIX° siècle. Quelques roues subsistent encore de nos jours.

Aujourd'hui, la commune de L'Isle-sur-la-Sorgue est particulièrement réputée pour ses antiquaires, brocanteurs et galeries (une douzaine de galeries expose toute l'année des oeuvres d'art). Tous les dimanches, les brocanteurs (et la foule) envahissent l'avenue des 4 otages. A la Toussaint, une très importante foire à la brocante avec plus de 500 professionnels attire des milliers de personnes.
Côté agriculture, l'activité est essentiellement constituée par les cultures maraîchères et fruitières.

L'Isle-sur-la-Sorgue possède un patrimoine très important et vous ne manquerez pas, cela ne fait aucun doute, de succomber à la beauté, au charme et à l'atmosphère des lieux.

A découvrir notamment :
- la collégiale Notre-Dame-des-Anges : construite au XIIIe siècle, elle fut reconstruite totalement entre les XVe et XVIIe siècles. Elle est à la fois l'une des dernières réalisations gothiques comtadines (chevet), l'une des rares compositions locales de style Renaissance (clocher qui posséde de magnifiques gargouilles bestiales) et l'un des plus remarquables ensembles baroques de Provence. Elle fut agrandie et somptueusement décorée à l'italienne au XVIIe siècle sous la direction du grand architecte Avignonnais François de Royers de la Valfreniére. La façade est sobre mais monumentale (28 m de large et 24,5 m de haut).
- la chapelle des Pénitents Bleus avec sa remarquable façade classique à pans coupés.
- le grenier public et l'ancienne chapelle des Pénitents Blancs.
- la nouvelle chapelle des Pénitents Blancs.
- la rue des Roues, rues Théophile Jean et du Docteur Roux, et plus largement les 14 roues à aube tout autour de la ville.
- l'îlot de la Tour d'Argent avec la Tour Boutin.
- l'Hôtel Dieu et la maison de la Charité.
- la villa Datris.
- le château Giraud et le parc Gautier.
- le musée sensoriel des fibres nobles Brun de Vian-Tiran. Parmi la trentaine d'usines textiles que compta l'Isle-sur-la-Sorgue, l'une d'entre elles existe encore : la manufacture Brun de vian-Tiran, fondée en 1808.
- le partage des Eaux (à 1,5 km du centre ville), lieu où la Sorgue se sépare en 2 bras : la Sorgue de Velleron et la Sorgue d'Entraigues.
- le centre d'Art Campredon.

A noter que l'Isle-sur-la-Sorgue est la ville natale du poète surréaliste René Char (1907-1988).

Les habitants sont les Islois (19456 habitants) (population légale 2013, INSEE). Il s'agit de la 5° commune la plus peuplée du département de Vaucluse.

   la Sorgue la Sorgue
la Sorgue

la Sorgue la Sorgue la Sorgue rue à aubes de l'isle sur la sorgue la rue des Roues de l'Isle sur la Sorgue
la Sorgue la rue des Roues

rue à aubes de l'isle sur la sorgue le château Giraud et le parc Gautier de l'Isle sur la Sorgue
le château Giraud et le parc Gautier

  la collégiale Notre-Dame-des-Anges de l'isle sur la sorgue la collégiale Notre-Dame-des-Anges de l'isle sur la sorgue la collégiale Notre-Dame-des-Anges de l'isle sur la sorgue
la collégiale Notre-Dame-des-Anges

gargouilles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges gargouilles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges gargouilles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges gargouilles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges
gargouilles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges

horloge de la collégiale Notre-Dame-des-Anges le grenier public de l'isle sur la Sorgue
horloge de la collégiale Notre-Dame-des-Angesle grenier public

la chapelle des Pénitents bleus de l'Isle sur la Sorgue
la chapelle des Pénitents Bleus (1765-1769), à l'angle des rues Saint-Honoré et de l'Arquet

l'Hôtel Dieu de l'Isle sur la Sorgue la rue des Roues à l'Isle-sur-la-Sorgue
l'Hôtel Dieula rue des Roues

  la rue des Roues
la rue des Roues


     Site de la mairie de L'Isle-sur-la-Sorgue      |       Office de tourisme du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse


 Vaucluse   L'Isle-sur-la-Sorgue 




Copyright © 2007-2021 - Frédéric D.
Les photos du site http://www.photos-provence.fr - Provence, Mer, Montagne - Tourisme en région PACA - sont exclusivement réservées à un usage personnel.
Pour toute autre utilisation ou tout commentaire, merci de me contacter.
mentions légales