Aix-en-Provence     Cadrans solaires     Calanques     Camargue     Cassis     Estérel     Garlaban     Iles     Lavande     Luberon     Marseille
Monaco       Montagne      Nice      Sainte-Baume      Sainte-Victoire      Saint-Tropez      Tourisme PACA      Verdon      Villes et villages

http://www.photos-provence.fr/annuaire-paca - Annuaire régional PACA





L'île Saint-Honorat fait partie de l'archipel des îles de Lérins, au large de Cannes, accessible par 20 minutes de traversée en bateau. L'île est située au sud de l'île Sainte-Marguerite.
L'île s'étend sur 22 hectares et le tour de l'île fait 3 kilomètres. Le tour de l'île ne présente aucune difficulté et nécessite environ 2 heures en comptant les détours.
Ne manquez pas de gravir les marches du monastère fortifié, car, en haut, la vue y est exceptionnelle : le massif de Esterel, vue sur l'île Saint-Honorat, le monastère moderne et l'église abbatiale de Lérins, l'île Sainte-Marguerite, le littoral et les montagnes dans l'arrière-pays.


île Saint-Honorat vue depuis l'île Sainte-Marguerite l'île Saint-Honorat
île Saint-Honorat vue depuis l'île Sainte-Marguerite vue sur l'île Sainte-Marguerite l'île Saint-Honorat

vue sur le plateau du Milieu et l'île Sainte-Marguerite

chapelle de la Trinité à Saint-Honorat four à boulets sur l'ile de Saint-Honorat
chapelle de la Trinité (9°-11° s.)four à boulets

ile de Saint-Honorat L'histoire de l'île débute entre l'an 400 et 410 avec l'arrivée d'Honorat suivi de quelques compagnons et la création d'une communauté de moines qui grandit rapidement. Au 5° et 6° siècle, de nombreux moines célèbres sont liés à l'île : Saint Maxime, Saint Faust, Saint Hilaire, Saint Césaire d'Arles, Saint Benoît Biscop, Saint Augustin de Cantorbéry, Saint Patrick.
Les invasions sarrasines, les attaques des Génois et des Espagnols provoqua un déclin de l'activité monacale Du XI° au XIV° siècle fut entrepris la construction du monastère fortigié, sur une pointe avancée de la côte sud. Les moines vécurent alors dans ce monastère de façon permanente entre le XV° siècle et 1788. Des soldats, résidant en permanence dans les étages supérieurs du monastère fortifié, permettaient d'assurer la défense des lieux.
Pendant la période 1635 à 1637, l'île est occupée pendant 2 ans par les Espagnols, entraînant une décadence de l'abbaye qui est fermée plus tard en 1788 alors qu'il ne reste plus que 4 moines.

l'îlot Saint-Féréol
l'îlot Saint-Féréol le monastère fortifié côte sud entre le monastère fortifié et l'îlot Saint-Féréol

église abbatiale de Lérins
le monastère fortifiécadran solaire du monastère moderne église abbatiale de Lérins, vue depuis le monastère fortifié

vue sur le massif de l'Esterel depuis le monastère fortifié le monastère fortifié de l'ile Saint-Honorat
vue sur l'Esterel et le monastère fortifié le monastère et l'élise abbatiale de Lérins

Notons que pendant la Révolution Française, l'île fut rebaptisée en île Pelletier. En 1791, l'île est vendue aux enchères publiques et l'actrice Blanche Sainval l'acheta, en transformant le monastère fortifié en salons de réception.
En 1859, l'île est rachetée par l'évêque de Fréjus, Mgr Jordany. Dix ans plus tard, l'abbé de Sénanque rétablit la vie cistercienne sur l'île avec l'arrivée des premiers moines. La vie monacale s'établit au sein d'un monastère moderne, datant du 19° siècle. L'église abbatiale de Lérins, construite sur l'emplacement de celle du 12ème siècle, fut consacrée en 1928.
La communauté vit aujourd'hui du tourisme et de l'agriculture : oliviers et vignes (qui s'étendent sur 7,6 hectares) sont notamment présents sur l'île. Une boutique vous permettra d'acheter les produits de l'île.
Il est possible, si vous le souhaitez, d'effectuer une retraite sur l'île.
L'île comporte 7 chapelles qui sont dissiminées : la chapelle de La Trinité, la chapelle Saint-Sauveur, la chapelle Porcaire, la chapelle Caprais, la chapelle Saint-Pierre, la chapelle Saint-Cyprien et la chapelle Saint-Michel qui est en ruine. L'ile comporte également sur ses 2 extrémités (tout comme l'île Sainte-Marguerite), 2 fours à boulets, construits sur l'ordre de Bonaparte, qui permettaient de faire rougir les boulets à une température de plus de 1000°C en dix minutes. Ces fours à boulets sont les rares subsistant encore en France.


la chapelle Saint-Pierre Saint Patrick
la chapelle Saint-PierreSaint Patrick le monastère fortifié

la pointe du Barbier allée sur l'île Saint-Honorat
Saint-Patrick allée de promenadela pointe du Barbierallée de promenade

vue sur l'île Sainte-Margueritevue sur le plateau du Milieu entre les îles de Lérinsvue sur l'Esterel champs d'oliviers près de la chapelle Saint-Sauveur

vue sur le plateau du Milieu sérant les 2 îles de l'archipel de Lérins


  Abbaye de Lérins   |   Navettes

   Iles de PACA  Ile Saint-Honorat 






Copyright © 2007-2021 - Frédéric D.
Les photos du site http://www.photos-provence.fr - Provence, Mer, Montagne - Tourisme en région PACA - sont exclusivement réservées à un usage personnel.
Pour toute autre utilisation ou tout commentaire, merci de me contacter.
mentions légales